Instructions pour effectuer les photos panoramiques

Dans cette page il y a des informations et des suggestions pour réaliser des photos panoramiques comme celles que vous pouvez voir dans ce site.

Comment faire

Il faut prendre une serie de photos (en utilisant une camera digitale) tout en faisant pivoter progressivement la camera entre une prise de vue et la suivante, ayant soin de laisser le 30% environ de superposition entre une photo et la suivante, de façon à donner au logiciel qui assemble les images les informations suffisantes à les assembler. Ensuite, il faut utiliser des programmes dediés pour relier entre eux les photos et obtenir l'image panoramique. Par exemple, ci-dessous il y a quelques prises de vue effectuées pour une panoramique (on a seulement quelque image pour ne pas appesantir excessivement le dechargement de cette page):

Suggestions

Voici des suggestions et des trucs à utiliser pour ameliorer vos photos. Aucun d'eux n'est indispensable, mais certaines sont vraiment simples donc il vaut la peine d'en tenir compte. Des suggestions demandent plus d'engagement ou encore une certaine vocation au bricolage: elles pourront être suivies avec profit par qui désire engager plus de ressources dans l'effectuation de ces reprises.

Encadrez au vertical

C'est mieux d'encadrer au vertical: de ce façon la panoramique permettra de voir un'espace majeur en vertical. Naturellement il faudra prendre plus de photos, mais étant donne que vous utilisez une camera digitale, les photos vous ne coûtent rien.

Utilisez le grand-angle

La majeure partie des cameras digitales dispose d'un objectif zoom à focale variable. Quand on prende des photos pour une panoramique il est preferable de regler l'objectif dans sa position la plus "grand-angulaire", c'est à dire celle à encadrement plus large. Dans une prise de vue panoramique à visualiser avec l'ordinateur c'est important d'encadrer le plus grand possible pour augmenter la sensation d'être sur la place en permettant de regarder "plus haut" et "plus bas".

Utilisez le pare-soleil

Si le montage d'un pare-soleil sur votre objectif est possible, utilisez-le. Dans les prises de vue à 360° il y a toujours quelques photo en direction du soleil qui peut causer des reflets sur les lentilles: une pare-soleil vous aidera à limiter ce problème.
Si vous n'avez pas le pare-soleil vous pouvez faire de l'ombre à votre objectif par la main: la technique est efficace mais il faut faire attention à ne pas encadrer la main. Et si n'utilisez pas le chevalet il faudra naturellement demander la main d'un ami.

Bloquez l'exposition et le balancement du blanc

Les cameras utilisent normalement l'exposition automatique, c'est à dire que la camera choisit la meilleure exposition pour chaque image. Quand on prend une panoramique à 360° c'est inevitabile l'encadrement de zones plus claires et plus sombres, donc la camera se réglera pour des expositions différentes: le résultat est que les zones de superposition sont plus claires sur une photo et plus sombres sur l'autre. Quand on assemble les images, les points de jonction deviennent très évidents.

Pour obtenir les meilleurs résultats il est donc nécessaire que toutes les photos soient exposées de la même façon: dans ce but on peut utiliser l'exposition manuelle ou bien bloquer l'exposition par le contrôle prévu a cet effet. Rapportez-vous aux notices d'instructions de votre camera.
On conseille d'ajuster l'exposition sur la partie la plus signifiante de la panoramique, généralement la partie qu'on encadre avec le soleil sur le dos.

Pareillement, il est convenable de bloquer le balancement du blanc aussi, ou bien d'en établir une valeur fixe. Si on ne bloque pas le balancement du blanc, des photos pourront avoir une couleur différente des autres, et ça rendra plus visibles les jonctions entre les images. Rapportez-vous aux notices d'instructions de votre camera.

Beaucoup de cameras ont une modalité spécifique pour les photos panoramiques qui bloque automatiquement l'exposition et le balancement du blanc.

Utilisez une nivelle

Il y a des nivelles en plastique, très petites et très légères. Ce type d'outil est nécessaire pour maintenir horizontale la camera pendant qu'on prend les photos. De cette façon, la photo panoramique finale réussira mieux.
Il y a des nivelles normales, qui mesurent dans une seule direction et coûtent vraiment très peu:

et des nivelles plus complexes, qui permettent de mesurer l'horizontalité dans deux directions et peuvent être montées aussi dans la griffe porte-flash de la camera. Ce sont plus chères, mais vraiment utiles:

Comment travailler la main libre

C'est mieux d'utiliser un chevalet, mais on peut aussi obtenir des bons résultats la main libre. Il faut chercher de ne pas déplacer la camera pendant les prises de vue: l'idéal serait de la faire tourner autour le centre optique de l'objectif. Si la camera se déplace, deux points qui étaient en ligne en une prise de vue ne le seront plus dans la suivante: ce fait engendre des erreurs de jonction entre les photos. Plus l'objectif est grand-angulaire, plus le problème s'agrandit, étant donne qu'il encadre des points plus voisins. L'objectif de la plupart des cameras dispose d'une longueur focale équivalente environ aux 35mm pour le format 24x36. Il s'agit d'un grand-angle modéré qui n'encadre pas très proche, donc des petits déplacements entre les prises de vue n'engendrent pas de problèmes.
On peut utiliser une nivelle pour maintenir la camera horizontale.

Comment se construire un étrier pour chevalet et mono-pied

Si possible, il est préférable d'utiliser un chevalet pour effectuer les prises de vue. Il garantit que la camera ne se déplacera pas pendant les reprises. Si on monte la camera en vertical sur le chevalet il faut en tourner la tête de 90°: ce fait engendre un deplacement de la camera de l'axe de pivotement et rende different l'alignement des details proches et loins entre les differentes photos. On peut résoudre ce problème en réalisant un étrier métallique à “L” (on conseille l'aluminium pour sa légèreté). L'étrier à deux trous: un pour le fixer au chevalet et l'autre pour y fixer la camera:

Les vis à mettre dans les trous peuvent se serrer à la main: elles sont similaires à celles utilisées dans les chevalets et on peut les acheter chez un photographe.
De telle façon il n'est plus nécessaire de pivoter la tête du chevalet. Les trous sont à percer de façon à aligner le centre de l'objectif et l'axe de rotation de la tête du chevalet. Une photo dans la suite de cette page montre comme on utilise l'étrier sur le mono-pied: l'utilisation avec le chevalet est analogue.

Comment utiliser le chevalet

Pour obtenir des bons résultats il faut que le chevalet soit monté de façon que l'axe de rotation de sa tête soit vertical. Il est donc nécessaire que la colonne centrale (celle qui permet d'élever et baisser la camera) soit verticale. On peut utiliser une nivelle pour vérifier la verticalité en deux directions différentes. Rallonger ou raccourcir les jambes du chevalet jusqu'à ce que la colonne soit verticale.
Ensuite montez la camera et réglez la tête du chevalet jusqu'à ce que la camera aussi est verticale, dans les deux sens.
A ce point vous pouvez prendre les photos. On peut marquer des encoches sur le chevalet par un crayon feutre pour faciliter la rotation entre une prise de vue et la suivante.
Il est convenable d'élever au maximum le chevalet pour avoir une vue meilleure.

Comment utiliser le mono-pied

Le chevalet permet d'obtenir les meilleurs résultats, mais il est lent à mettre en position et surtout il est lourd, donc il est fatigant à le porter sur les épaules. Une bonne solution de compromis est représentée du mono-pied: il est plus leger et il evite quand meme de deplacer la camera pendant les reprises. Naturellement il faut monter une nivelle sur la camera pour la maintenir horizontale pendant les reprises.

On peut obtenir une solution très légère en démontant la tête du mono-pied et assemblant directement l'étrier de support de la camera: on pert la possibilite d'orienter la prise de vue (il n'est pas necessaire dans les prises panoramiques) mais on economise beaucoup à niveau de poids.

Avec le mono-pied il n'est pas possible d'utiliser les encoches pour régler la rotation entre les prises de vue, donc il faut contrôler l'encadrement sur l'écran. Etant donne qu'on va effectuer les reprises dans des endroits qu'on atteint avec une bonne dose de fatigue, il est toujours mieux de maintenir une superposition abondante pour éviter de se trouver avec une portion de panoramique manquante. Il est une erreur dont on s'aperçoit seulement après, et qui laisse toujours désappointé!